appendiciteDurant mes études de médecine, en 4ème année, il y’a un module de pathologies digestives à valider. L’évaluation consistait en une épreuve écrite avec une question sur la clinique et une sur la para clinique et chacune des 2 questions était notée sur dix.
Lorsqu’on avait une note supérieure ou égale à 10/20, le module était validé. Pour les notes entre 8 et 10/20, l’une épreuve orale était obligatoire pour le repêchage.
Cette année, la question en para clinique qui nous avait été posée était: « pourquoi, comment et quel examen complémentaire demander devant une suspicion d’appendicite? »

Le cours à proprement dit n’avait pas été fait mais il fallait faire une synthèse du cours sur les examens complémentaires en gastro-entérologie.
Pour ma part, j’ai répondu qu’il s’agissait de la radiographie de l’abdomen sans préparation (ASP) et j’ai développé mon argumentaire sur 3 pages.

À la surprise générale, nous avions eu tous un zéro en para clinique et seuls ceux qui avaient une bonne note en clinique ont pu aller au repêchage à l’oral. J’ai eu la chance de me retrouver dans ce lot.

Lors de l’épreuve orale, la même question nous a été reposée par notre prof : « Pourquoi, comment et quel examen complémentaire demander devant une suspicion d’appendicite? »

Malgré le zéro que j’ai eu à la 1ère évaluation, j’ai réécrit sur mon brouillon exactement ce que j’avais écrit lors de l’épreuve écrite et j’ai donné la même réponse à mon examinateur.

Après m’avoir écouté patiemment, mon prof me répondit :
– toi la jeune homme, tu te fiches de moi: je t’ai posé cette question à l’écrit, tu m’as donné une réponse qui t’a valu un zéro, aujourd’hui à l’oral je te repose la même question et tu oses me redonner la même réponse !!!!Je vais simplement te redonner le même zéro.

Ne sachant pas quoi faire devant celle situation catastrophique pour moi, j’ai pris mon courage à 2 mains et j’ai répondu:
– Professeur, honnêtement, à l’hôpital, lorsqu’on reçoit un patient chez qui on suspecte une appendicite, on demande un ASP!

Alors, énervé, mon prof s’est ‘écrié:
Voilà! C’est ce que je répète toujours à la faculté, le volume horaire qu’on me réserve pour le module de gastro-entérologie est beaucoup trop insuffisant. 6 h de cours, c’est trop insuffisant pour tout enseigner! Et maintenant, voilà le résultat! Les gens ne savent pas quels bilans demander face à certaines pathologies ! Voilà, c’est ce que je m’évertue à expliquer à la fac en vain! Voilà! 6h c’est trop peu…..

Voyant mon prof totalement énervé, je lançais furtivement:
– et il vous faudrait combien d’heures pour nous enseigner les bons examens à demander?

Le prof cria encore plus fort:
– AU MOINS 15 à 20 h! Avec 6h ce n’est pas possible! Rien qu’avec le cours introductif, on perd 2h ensuite…..

Là, je l’ai interrompu en ajoutant:
6h au lieu de 20?!?!? Mais ce n’est même pas la moitié ça professeur, c’est terrible ça! C’est trop insuffisant! 6 seulement? Au lieu de 20h? Avec ça, vous n’aurez jamais le temps de nous faire tous les cours!

Le prof reprit:
– Mais c’est justement ça que j’essaie d’expliquer aux autorités de la faculté! Mais ils ne veulent rien entendre!

Ainsi, pendant 5 mn, mon examinateur était en train de se plaindre de son volume horaire de cours insuffisant, grommelant parfois des phrases que je n’arrivais pas à entendre distinctement.

Entre deux plaintes, je lançais à nouveau à mon prof:
-mais professeur, si on ne doit pas demander l’ASP, qu’est ce qu’on doit demander comme examen?

– MAIS l’ECHOGRAPHIE ÉVIDEMMENT !!!!!!!! Tonna le prof.

Je continuais innocemment:
– l’échographie ? Ah wi c’est logique! C’est l’échographie! Ce n’est pas l’ASP!
L’ASP ne sert à rien! C’est trop flou! C’est l’échographie! Ok!! Là je comprends: les 6h de cours ne suffisent vraiment pas ! C’est insuffisant…..Avec ça, nous on va continuer à dire des bêtises…

Le prof reprit de plus belle son monologue contre ses 6h …. insuffisants….

Après avoir rouspété 5 mn encore, je lançais à nouveau:
– Mais professeur, que va montrer l’échographie?

– l’œdème péri-appendiculaire, les stercolithes……

J’écoutais encore mon prof m’expliquer tous les résultats attendus de l’échographie devant une suspicion d’appendicite…..

Finalement, je finis par commenter:
– ah là c’est vraiment l’échographie qu’il faut demander! Le diagnostic devient évident! L’ASP ne montre vraiment pas tous cela! Ah non, il faut demander à la fac d’augmenter vos heures de cours! Avec 6h on ne peut pas…..

Et cela repris de plus belle!

Finalement, je finis par conclure:
– vous savez prof, quand je vais quitter tout de suite, je vais aller à l’hôpital, je suis de garde ce soir, aux urgences en plus! Quand j’y serai, je vais dire aux médecins de garde:  » hey, Pr Badiane à dit, devant une suspicion d’appendicite, il faut arrêter de demander des ASP, il faut demander plutôt une échographie! « . Et surtout professeur, il faut vraiment que la fac augmente vos heures de cours! Avec 6h ce n’est vraiment pas possible!

….

À la proclamation des résultats de l’examen, j’ai eu…. 18/20.

😉

The following two tabs change content below.
toubibadakar
Je suis toubib! Docteur si vous voulez, gynécologue obstétricien plus précisément! Je suis né à Dakar, j'y ai grandi et fait toutes mes études du CI à la Spécialisation. J'adore écrire presque autant que mon boulot. Il m’arrive souvent d’écrire de petits articles biographiques sur ma vie de médecin à Dakar, et au Sénégal surtout, lors de mes missions en brousse. Je compte bien vous dire ici: pourquoi, comment, quand , ou, ma vie avec mes patient(e)s, sans mes patients, contre mes patients et pleins d’autres choses encore.