Péridurale ou pas péridurale, this is the question ….

péridurale
De nos jours certaines futures mamans préfèrent bénéficier de la péridurale, c’est-à-dire accoucher sans douleur, tandis que d’autres préfèrent vivre pleinement leur accouchement comme leur mère et leur grand-mère…
Quoi qu’il en soit, ce choix leur appartient.

Qu’est qu’une péridurale ?

Il s’agit d’un procédé très efficace pour arrêter les douleurs de l’accouchement.
Quand le travail est en route et que la dilatation du col est suffisante (2/3 cm), le médecin anesthésiste place un petit cathéter dans le dos de la future maman qui permettra d’acheminer le produit anesthésique jusqu’aux racines nerveuses.

La patiente continuera à ressentir les contractions mais sans la douleur qui les accompagne.
Cette anesthésie facilitera le travail de l’obstétricien en cas de césarienne ou de forceps.

Renseignez- vous auprès de votre médecin. Une consultation avec le médecin anesthésiste devient obligatoire à la fin du 8e mois.

Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?
• Réunir les conditions (aussi bien chez la future mère que le bébé) d’un accouchement normal
• Avoir des antécédents médicaux sans particularités
• Avoir un bilan sanguin.
• Pas des troubles de la coagulation.
• Pas d’allergie au produit anesthésiant.
• Pas de maladie neurologique.
• Pas de fièvre (supérieur à 38°) le jour de l’accouchement,
• Pas d’infection cutanée dans la zone de la piqûre.
• Ne pas arriver en retard à la maternité, c’est-à-dire que le travail est déjà largement engagé…

Quelles sont les complications en cas de péridurale ?

La technique de la péridurale est très bien maîtrisée par les anesthésistes.
Il y a beaucoup de rumeurs faisant état de risque de paralysie ou de douleurs séquellaires, mais la quasi-totalité de ces rumeurs sont fausses.
Si une visite pré anesthésique a été bien faite ainsi qu’un bilan pré anesthésique, les risques sont écartés et celles qui courent un risque de complications sont orientées vers d’autres méthodes de gestion de la douleur.
Il faut quand même reconnaître que, comme tout acte médical, le risque zéro n’existe pas ! Une simple injection intra musculaire comporte un risque (traverser une route aussi).
Mais ce risque est d’autant plus maîtrisé que la patiente a fait l’objet d’un bilan et que le praticien est expérimenté.
La péridurale est-elle le seul moyen de gérer la douleur pendant l’accouchement ?
Il existe d’autres techniques de gestion de la douleur lors du travail telles que le yoga, les techniques de relaxation, les techniques de respirations.
De manière générale, bénéficier de cours de préparation à l’accouchement permet de disposer de toutes les informations théoriques et pratiques pour pouvoir gérer au mieux son accouchement, en collaboration avec son gynécologue ou sa sage-femme.

Bonne chance !!!!

The following two tabs change content below.
toubibadakar
Je suis toubib! Docteur si vous voulez, gynécologue obstétricien plus précisément! Je suis né à Dakar, j'y ai grandi et fait toutes mes études du CI à la Spécialisation. J'adore écrire presque autant que mon boulot. Il m’arrive souvent d’écrire de petits articles biographiques sur ma vie de médecin à Dakar, et au Sénégal surtout, lors de mes missions en brousse. Je compte bien vous dire ici: pourquoi, comment, quand , ou, ma vie avec mes patient(e)s, sans mes patients, contre mes patients et pleins d’autres choses encore.

2 thoughts on “Péridurale ou pas péridurale, this is the question ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *