Un jour, une contraception: les préservatifs

Les préservatifs existent sous 2 formes:
– le masculin, plus célèbre et plus répandu que son homologue
– le féminin peu connu du grand public et plus cher.

Le préservatif féminin est plus gros que celui masculin et nécessite un petit entrainement avant de pouvoir l’insérer correctement mais, dès qu’on s’y habitue, il est très pratique.

les préservatifs sont très recommandés et très prisés par les couples ayant des rapports occasionnels.

Le préservatif a le double avantage d’être un contraceptif et d’être le seul moyen efficace (après l’abstinence) contre les infections sexuellement transmissibles.

Son 1er gros problème est que les hommes ne l’aiment pas ! en tout cas, pas avec leur épouse!

Ils l’accusent de diminuer leur plaisir.

Il faut reconnaître que le port du préservatif oblige à casser l’élan du moment sexuel et bonjour la galère si l’on tombe sur un emballage qui refuse de se déchirer alors que le feu est à son paroxysme !

Cependant, le préservatif peut aider les hommes souffrant d’éjaculation précoce à prolonger la durée de leur endurance sexuelle.

De plus, avec la multitude de préservatifs fantaisistes que l’on trouve sur le marché : nervurés, hérissés, fluorescents, avec dispositif vibrant, au goût parfumé divers (menthe, chocolat, vanille, pomme, banane, fraise, kiwi, orange, citron…).

Cette méthode peut relancer la libido dans le couple par des jeux sexuels qui n’ont de limite que votre imagination et votre endurance.

A ce titre, je vous invite à découvrir une grande variétés de préservatifs sur le site mapote.sn

Toubibadakar

The following two tabs change content below.
toubibadakar
Je suis toubib! Docteur si vous voulez, gynécologue obstétricien plus précisément! Je suis né à Dakar, j'y ai grandi et fait toutes mes études du CI à la Spécialisation. J'adore écrire presque autant que mon boulot. Il m’arrive souvent d’écrire de petits articles biographiques sur ma vie de médecin à Dakar, et au Sénégal surtout, lors de mes missions en brousse. Je compte bien vous dire ici: pourquoi, comment, quand , ou, ma vie avec mes patient(e)s, sans mes patients, contre mes patients et pleins d’autres choses encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *