11 avril 2017 - toubibadakar

Rappel et mise à jour des astuces « fertilité » pour tomber enceinte rapidement

[Ce billet est le premier d’une série sur le bien-être de la femme enceinte, de la conception à l’accouchement…] 


Dans notre société africaine avec un taux de fertilité par femme assez élevé, les couples ayant des difficultés pour avoir des enfants ne sont pas toujours pris en compte dans les politiques de santé publique concernant la grossesse.

Alors, si vous êtes mariée depuis plusieurs mois voire plusieurs années, et que le bébé tant attendu tarde à se montrer, voici quelques trucs et astuces pour « augmenter » vos chances de maternité :

Astuce N°1 : calculez votre période féconde :

C’est simple, il faut déterminer votre jour d’ovulation d’abord. Date d’ovulation = durée du cycle – 14. Soit, pour un cycle de 30 jours : 30-14 = 16 donc l’ovulation se fera le 16ème jour. Pour un cycle de 25 jours : 25-14=11, l’ovulation se fera le 11ème jour. La période de fertilité sera donc entre 4 jours avant la date de l’ovulation et 1 jour après. Il faut compter à partir du jour de l’arrivée des règles.

L’astuce est d’avoir des rapports sexuels : la VEILLE du jour de l’ovulation, le JOUR même de l’ovulation ainsi que le LENDEMAIN du jour d’ovulation. Selon certains médecins, il faut aussi observer une période d’abstinence de 3 jours avant la veille du jour de l’ovulation.

EXEMPLE 1 : si on ovule le 16ème jour : pas de rapports les 12ème ,13ème, et 14ème jour puis rapports le 15ème, 16ème et 17ème jour.

EXEMPLE 2 : si on ovule le 11ème jour : pas de rapports les 7ème ,8ème, et 9ème jour puis rapports le 10ème, 11ème et 12ème jour.

 

crédit photo: doudou123.fr

 

EXPLICATIONS : certes les spermatozoïdes sont censés vivre 4 jours, d’où les 4 jours de fécondité avant la date de l’ovulation. Mais parfois, si la qualité du sperme est insuffisante, ces spermatozoïdes ne vivent que 24 à 48h d’où la nécessité de les concentrer aux dates encadrant le jour de l’ovulation.

De plus, après 3 jours d’abstinence, le sperme est qualitativement et quantitativement à son maximum d’efficacité, conformément aux recommandations pour faire un spermogramme.

NB : cette règle n’est pas partagée pas tous les médecins et certains vont préconiser d’avoir des rapports durant toute la période de fertilité.

En revanche, une abstinence de plus de 4 jours réduit la quantité de spermatozoïdes dans le sperme. C’est pourquoi on demande 3 jours d’abstinence en moyenne avant de faire un spermogramme (analyse qui permet d’évaluer la qualité du sperme). De plus, le fait d’avoir plus de 3 jours successifs de rapports sexuels diminue le nombre de spermatozoïdes dans le sperme.

Si vous n’avez pas la chance d’avoir un cycle régulier, il faudrait avoir au moins 3 rapports sexuels par semaine pour augmenter vos chances de tomber sur la bonne période de fertilité.
Autre possibilité : utiliser des tests d’ovulation pour déterminer la période féconde.


Astuce N°2 : restez allongée quelques minutes après les rapports sexuels et privilégiez les positions allongées avec la femme en dessous.

 

EXPLICATIONS : Sous l’effet de la pesanteur, se lever immédiatement après un rapport sexuel ou pire, allez faire un bain intime, réduirait légèrement le nombre de spermatozoïdes accédant à la cavité utérine. Lorsque la pénétration est profonde aussi, l’éjaculat est déposé le plus proche possible de l’entrée de l’utérus. Cette théorie n’est pas partagée par tous les médecins. Selon certains, les spermatozoïdes les plus vigoureux passent facilement le col de l’utérus quelle que soit la position de la femme mais, elle reste acceptable et logique donc, rester allongée 10 à 15 min après un rapport ne pourrait pas faire de mal de toute façon.


Astuce N°3 : faites manger à votre homme beaucoup de FRUITS et mesdames, prenez de l’acide folique au moins 3 mois avant la grossesse.

 

Crédit photo: olivierganan.wordpress.com

 

EXPLICATION : pour avoir de l’énergie, les spermatozoïdes ont une préférence pour un type particulier de sucre appelé fructose et que l’on trouve exclusivement dans… Les fruits !

L’acide folique, que l’on trouve dans les petits pois, les haricots, les lentilles, les fruits, l’arachide, les œufs, le camembert et  les céréales. On le retrouve aussi dans certains médicaments et il permet d’améliorer la qualité de l’ovulation (et donc de la fertilité) et de prévenir certaines malformations chez l’embryon à condition de le débuter avant la grossesse.

Donc, faites-lui manger 5 fruits par jour, quelque soit le fruit, pour booster les spermatozoïdes, et prenez de l’acide folique pour optimiser vos chances de grossesse.


Astuce N°4 : faites porter à votre homme des caleçons, au lieu des slips serrés.

Crédit photo: alittlemarket.com

 

EXPLICATION : pourquoi les testicules sont dans les bourses et non dans l’abdomen ? C’est parce qu’il fait trop chaud dans l’abdomen pour eux : 37 degrés. Ils préfèrent 36 degrés en moyenne.
Poser un ordinateur portable sur les genoux en travaillant augmente la chaleur locale dans les testicules et donc peut créer des troubles du sperme. Évitez aussi la cigarette, elle diminue la qualité du sperme.
En portant des slips serrés ou des pantalons trop serrés, vous collez les testicules au tronc et donc la température dans les testicules augmente à 37 degrés ce qui tue purement et simplement les spermatozoïdes.

Donc, aérez votre entrejambe messieurs et éviter l’ordinateur sur les cuisses. Idem pour les bains trop chauds et trop longtemps donc, privilégiez les douches.
Enfin, au bout de 10 mois de rapports sexuels réguliers sans succès, pensez à aller consulter un gynécologue ou une sage-femme. Allez-y en couple de préférence, pour faire un bilan d’infertilité car dans 1/3 des cas le problème se situe chez l’homme, dans 1/3 chez la femme et, dans le tiers restant, les deux conjoints sont à traiter.

Bonne chance !

 

NB: à suivre…

Toubibadakar

The following two tabs change content below.
toubibadakar
Je suis toubib! Docteur si vous voulez, gynécologue obstétricien plus précisément! Je suis né à Dakar, j'y ai grandi et fait toutes mes études du CI à la Spécialisation. J'adore écrire presque autant que mon boulot. Il m’arrive souvent d’écrire de petits articles biographiques sur ma vie de médecin à Dakar, et au Sénégal surtout, lors de mes missions en brousse. Je compte bien vous dire ici: pourquoi, comment, quand , ou, ma vie avec mes patient(e)s, sans mes patients, contre mes patients et pleins d’autres choses encore.

Femme / Grossesse / Reflexion cycle / fecondation / grossesse / ovulation / sperme /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *