Un jour, une contraception: La vasectomie

La vasectomie est, chez l’homme, l’équivalant de la ligature des trompes, chez la femme. On ligature les canaux qui relient les testicules à la prostate empêchant ainsi les spermatozoïdes d’être présents dans le sperme. C’est une méthode qui est rarement (voire même jamais) acceptée par les hommes, surtout dans nos contrées car ils ont peur qu’elle ne touche à leur virilité. Or, il n’en est rien, la virilité, la puissance, la capacité d’érection ne sont pas du tout affectée par la vasectomie, seul le pouvoir fécondant du sperme est affecté : l’homme continue à avoir des rapports sexuels satisfaisants, avec … Continue reading Un jour, une contraception: La vasectomie

Un jour, une contraception: La ligature des trompes

La ligature des trompes est définitive et irréversible. Elle se fait pendant la césarienne mais peut aussi se faire en dehors, sous anesthésie locale. Elle est normalement réservée aux cas où une grossesse supplémentaire serait très dangereuse pour la femme et formellement déconseillée. Il existe des variantes de cette méthode dans lesquelles, on passe par l’intérieur de l’utérus pour installer un dispositif obturateur dans l’orifice interne de la trompe. Son caractère irréversible nécessite une mûre réflexion. Elle nécessite un consentement écrit du couple pour éviter toute contestation postérieure. Toubibadakar

Un jour, une contraception : les autres méthodes rares : la cape, le diaphragme, le patch et l’anneau vaginal

– la cape cervicale et le diaphragme. Ils sont aussi placés au fond du vagin et ferment le col, empêchant l’accès à la cavité utérine aux spermatozoïdes. Ils sont souvent associés aux spermicides. Ils ne sont pas très connus dans nos régions et nécessitent une bonne hygiène car ils sont réutilisables. – Le patch contraceptif : il est placé sur la peau : un patch par semaine, pendant 3 semaines et il diffuse des hormones contraceptives. La quatrième semaine, on ne met pas de patch et les règles apparaissent. – L’anneau vaginal : il est placé à l’intérieur du vagin … Continue reading Un jour, une contraception : les autres méthodes rares : la cape, le diaphragme, le patch et l’anneau vaginal

Un jour une contraception : cas particulier de la contraception d’urgence

La contraception d’urgence est réservée aux accidents d’utilisation des méthodes classiques (préservatifs qui éclatent ou oubli de pilule) ou aux rapports sans protection lors de période féconde ou supposée féconde ou dans les cas d’agression sexuelle. Il en existe plusieurs types dont : o La pilule d’urgence ou pilule du lendemain : à prendre dans les 72h après le rapport suspect. Les dernières générations de pilule du lendemain, seraient efficaces jusqu’à 5 jours après le rapport. Il faut noter que plus elle est prise tôt plus elle a des chances d’agir efficacement. Cela sous-entend aussi qu’il y a un risque … Continue reading Un jour une contraception : cas particulier de la contraception d’urgence

Un jour, une contraception: Les spermicides :

Les spermicides sont des comprimés, des gels ou des éponges qui sont placés au fond du vagin avant le rapport sexuel et qui détruisent les spermatozoïdes. Ce sont, grossièrement, des « insecticides » anti-spermatozoïdes. Ils peuvent aussi améliorer la lubrification vaginale et sont souvent bien appréciés par les patientes souffrant de sécheresse vaginale. Inconvénient majeurs : ils doivent être mis en place 10 à 15 mn avant de rapports sexuel et la patiente devra éviter tout bain vaginal au savon antiseptique pendant 6h après le rapport car, le savon risquerait de désactiver le principe actif du spermicide. Toubibadakar

Un jour, une contraception: les préservatifs

Les préservatifs existent sous 2 formes: – le masculin, plus célèbre et plus répandu que son homologue – le féminin peu connu du grand public et plus cher. Le préservatif féminin est plus gros que celui masculin et nécessite un petit entrainement avant de pouvoir l’insérer correctement mais, dès qu’on s’y habitue, il est très pratique. les préservatifs sont très recommandés et très prisés par les couples ayant des rapports occasionnels. Le préservatif a le double avantage d’être un contraceptif et d’être le seul moyen efficace (après l’abstinence) contre les infections sexuellement transmissibles. Son 1er gros problème est que les … Continue reading Un jour, une contraception: les préservatifs

Un jour, une contraception: Les stérilets: stérilet au cuivre et stérilet hormonal

Le stérilet est tout petit dispositif (je préfère ne pas utiliser le mot appareil car, il fait évoquer quelque chose de grande taille alors que le stérilet ne mesure que 2 à 3 cm) en forme de T habituellement. A l’origine, les bédouins ont été les premiers à placer une pierre à l’intérieur de l’utérus des chamelles qui venaient de mettre bas pour éviter qu’elles ne soient encore fécondées par les chameaux durant l’allaitement du chamelon. il en existe 2 types: le stérilet au cuivre et celui hormonal. Les stérilets se placent généralement de manière indolore dans la cavité utérine. … Continue reading Un jour, une contraception: Les stérilets: stérilet au cuivre et stérilet hormonal

Un jour, une contraception: les implants contraceptifs

Comme pour les piqûres contraceptives, les implants contraceptifs agissent par 3 mécanismes : blocage de l’ovulation, altération de la muqueuse utérine (comme le stérilet au cuivre) et altération de la glaire cervicale pour bloquer le passage des spermatozoïdes. Il en existe 2 actuellement, le 3ème ayant été retiré du marché à cause de son retrait laborieux. Le 1er contient 2 bâtonnets et le second un seul. Ces bâtonnets contiennent la même hormone que la piqure et, donc, ont les mêmes effets secondaires:  Une absence de règle ou aménorrhée due a une atrophie, un amincissement de la muqueuse utérine. Cette … Continue reading Un jour, une contraception: les implants contraceptifs

Un jour, une contraception : les piqûres contraceptives

Les piqûres contraceptives constituent une alternative à la pilule pour les « oublieuses ». Comme pour la pilule, elles agissent par 3 mécanismes : – blocage de l’ovulation, – altération de la muqueuse utérine pour empêcher l’implantation de l’œuf – altération de la glaire cervicale pour bloquer le passage des spermatozoïdes. Au Sénégal, il en existe 2 sortes selon la voie d’administration : intramusculaire : (IM) ou sous cutanée (SC) qui a été introduite récemment. Toutes deux présentations contiennent la même hormone, seule la voie d’administration diffère. La piqûre IM se fait habituellement sur l’épaule et, contrairement aux piqûres habituelles, … Continue reading Un jour, une contraception : les piqûres contraceptives

Un jour, une contraception: les pilules

La pilules a été inventée dans les années 50 par Dr Pincus et il en existe différentes sortes. Elles agissent par 3 mécanismes : – blocage de l’ovulation, – altération de la muqueuse utérine pour empécher l’implantation de l’œuf – altération de la glaire cervicale pour bloquer le passage des spermatozoïdes. Elles peuvent être classées selon plusieurs critères. La classification la plus simple se fait selon la composition chimique. Ainsi, selon les hormones qu’elle contient, nous avons 2 grands groupes : – les pilules combinées (contenant de l’œstrogène et de la progestérone) – et les pilules progestatives. Une autre classification … Continue reading Un jour, une contraception: les pilules