Un stage rural, le déclic de ma vocation de médecin

Je suis arrivé à la maison médicale de Wassadou le 1er Avril 2006. Loin d’être un poisson d’avril, c’était le début d’une des plus belles aventures professionnelles (et humaine) que j’ai vécu. Pour le citadin que je suis, il s’agissait de mon premier séjour dans le monde rural de mon propre pays. Je n’avais jamais dépassé Thiès auparavant, la honte et le déshonneur !!MDR ! Depuis la première année de médecine, j’ai travaillé avec le Pr Mbayang Niang Ndiaye dans l’organisation des différentes foires aux livres du Kinkéliba. J’ai progressivement adopté et assimilé les principes de l’ONG. C’est donc tout … Continue reading Un stage rural, le déclic de ma vocation de médecin

Une semaine à Wassadou

Lundi 7h, il faut se lever, le travail commence à 8h. Le temps de prendre un bain et d’avaler un ptit déj et hop, au service. C’est un jour assez particulier ici, (et partout dans le monde je suppose), on a toujours beaucoup de patients, 40 à 65 en moyenne. Il s’agit en général de malades qui ont traîné leur mal durant le week-end et qui nous arrivent à bout de force, parfois avec l’ultime espoir d’être enfin soulagé. On a surtout des cas de palu, de gastro-entérite, beaucoup de rendez vous de contrôle (ils préfèrent venir le lundi). Les … Continue reading Une semaine à Wassadou

Avortement clandestin: attention!

Il y’a quelques années, lors de ma spécialisation en gynécologie, nous avons été confronté à un cas stupéfiant et anecdotique de (tentative) d’avortement clandestin. Nous avons reçu en urgence une patiente qui présentait un tableau de douleurs abdominales intenses accompagnées d’un saignement génital, le tout dans un contexte de retard de règles de plus de 2 mois. La patiente était venue dans le service 3 mois plutôt pour faire une contraception et avait opté pour la méthode injectable. Deux mois après l’injection, elle était revenue pour signaler une absence de règles. Le médecin lui avait alors précisé que cette absence … Continue reading Avortement clandestin: attention!

Extraordinaire : un déni de grossesse jusqu’à … l’accouchement !!!!

Il y a quelques années, lors de ma spécialisation, j’étais de garde à la maternité de l’hôpital de Pikine quand, vers 1h du matin, le médecin de garde des urgences m’a fait appeler pour un avis médical. Arrivé aux urgences, j’y ai trouvé une forte dame qui présentait des douleurs abdominales vives avec, selon l’examen de l’urgentiste, une tumeur abdominale géante. La dame elle-même était assez forte et l’échographie qui était en train d’être faite à mon arrivée, montrait justement un masse qui semblait vascularisée et avec des battements en son sein ainsi que des calcifications osseuses !?!? J’ai donc … Continue reading Extraordinaire : un déni de grossesse jusqu’à … l’accouchement !!!!

Chronique d’une mort (in) évitable

Toutes blessent, la dernière tue… Dans notre profession de médecin, nous sommes régulièrement confrontés à la mort d’un patient. Il s’agit, à chaque fois, d’une expérience sensible, pénible et à laquelle on ne s’habitue jamais. Parmi mes rencontres les plus douloureuses avec la grande faucheuse, se trouve le décès d’un patient qui m’a meurtri à jamais dans ma chair. Il s’agissait du frère à ma mère : mon oncle.