Le diabète gestationnel

Article : Le diabète gestationnel 
23 juillet 2016

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel est une forme particulière de diabète qui survient chez la femme enceinte ! Il est retrouvé chez les femmes non diabétiques mais ayant des prédispositions héréditaires au diabète. Il se détecte habituellement à partir de la 22ème semaine d’aménorrhée grâce a une analyse sanguine : le test de O’Sullivan.

Il est responsable de complications telles que :
– l’accélération de la croissance fœtale avec le risque d’avoir un bébé macrospore : poids supérieur à 4kg,
– un excès de liquide amniotique : hydramnios
– Des malformations fœtales notamment cardiaques,
– Une mort fœtale soudaine

Le risque de mort fœtale impose de déclencher le travail ou de procéder a une césarienne au plus tard à 37 semaines d’aménorrhée.

L’équilibration du diabète se fera au moins par des mesures diététiques appropriées, sinon par des injections d’insuline avant les repas.

Le nouveau-né sera confié au pédiatre pour un examen approfondi et un suivi régulier car, malgré leur gros poids, il reste fragile et très susceptible aux infections. On parle alors de colosse aux pieds d’argile.

Le meilleur traitement reste de dépistage précoce des femmes à risque de développer un diabète gestationnel et une prise en charge multidisciplinaire sera proposée.
Toubibadakar

Partagez

Commentaires