Contraception, les méthodes naturelles : le calcul

Article : Contraception, les méthodes naturelles : le calcul
28 août 2016

Contraception, les méthodes naturelles : le calcul

Dans le lot de la contraception, on trouve d’abord les méthodes traditionnelles.

Elles ne sont pas très utilisées et pourtant elles sont très intéressantes !

Elles respectent la physiologie du corps humain et ont le double avantage de pouvoir être utilisées soit comme contraception soit comme méthode pour augmenter les chances de fécondité pour certaines.

Elles nécessitent une maîtrise parfaite du corps et surtout une compréhension.

On brossera l’abstinence ! Hé oui c’est une méthode ! On ne la retrouve pas dans les livres de contraception habituellement. C’est la plus fiable, efficacité : 100% !

Plus sérieusement voici la ou les méthodes de calcul :

Durant chaque cycle, on ne peut tomber enceinte que pendant 5 à 6 jours maximum, cette période est appelée période féconde.
Pour la déterminer, il faut d’abord identifier le jour de l’ovulation.
A retenir que le 1er jour d’arrivée des règles correspond au 1er jour du cycle et il correspond à J1 (1er jour). Le 2ème jour c’est J2, le 3ème c’est J3, ainsi de suite…..

C’est là qu’intervient le chiffre retenu par tout le monde : le 14.

La formule est simple mais elle est réservée à celles qui ont un cycle régulier.
Date d’ovulation =durée du cycle – 14.

De ce fait,
– pour une patiente qui a un cycle de 30 jours, l’ovulation se fera au 16ème jour du cycle (30 – 14 =16).
– Pour celle qui a un cycle de 26 jours, elle ovulera au 12ème jour (26 – 14 =12).
– Et les seules qui ovuleront à J14 sont évidemment celles qui ont un cycle de 28 jours car 28 – 14 =14.

Ainsi, la période féconde débute 4 jours avant la date de l’ovulation car la durée de vie des spermatozoïdes est de 4 jours. Cette période féconde prend fin 2 jours après la date de l’ovulation également puisque l’ovule vit 24 à 48 h en moyenne. En récapitulation, la période féconde s’étale sur 4 jours avant et 2 jours après le jour de l’ovulation. Elle sera donc :

o pour un cycle de 30 jours de J12 à J18,

o pour un cycle de 26 jours de J8 à J14.

Il faut toutefois savoir que CETTE MÉTHODE N’EST VALABLE QUE POUR LES CYCLES RÉGULIERS.
Donc, si votre cycle ne l’est pas, ne vous aventurez pas à la faire car c’est l’échec assuré avec une grossesse indésirée à la clé.

Cette même méthode sera utilisée pour indiquer au couple les bons jours de rapports sexuels pour augmenter les chances de grossesse. Seulement, dans cette perspective, on y ajoutera des jours d’abstinence conseillés pour améliorer la qualité du sperme.

à suivre..

Toubibadakar

Partagez

Commentaires